Le Secrétariat du financement des infrastructures (IFS), ministère des Affaires économiques relevant du ministère des Finances, en collaboration avec le gouvernement du Madhya Pradesh, a organisé un atelier sur les retombées des infrastructures.

L’atelier de deux jours s’est terminé jeudi à Bhopal.

Il s’agit du quatrième atelier d’une série d’ateliers de sensibilisation prévus avec les gouvernements des États et des territoires de l’Union et les principaux ministères centraux de l’infrastructure pour comprendre les défis fondamentaux auxquels sont confrontés les organismes de parrainage de projets dans la mise en œuvre de grands projets d’infrastructure, a indiqué le ministère dans un communiqué.

L’atelier a été inauguré par l’invité principal Ajit Kesari, secrétaire aux finances supplémentaire du gouvernement du Madhya Pradesh, qui a mis l’accent sur la vision à long terme du développement des infrastructures en comprenant les besoins et les aspirations des citoyens et en hiérarchisant les besoins identifiés.

Pour une utilisation optimale des ressources, il est important de remettre en question les modèles disponibles et de rechercher des alternatives, a indiqué le ministère dans un communiqué.

L’atelier a réuni plus de 60 hauts fonctionnaires des gouvernements des États du Madhya Pradesh, du Jharkhand, de l’Odisha, du Rajasthan, du Bengale occidental et de Dadra & Nagar Haveli et Daman & Diu, ainsi que des hauts fonctionnaires des principaux ministères centraux de l’infrastructure, y compris le transport routier. ministère. et des autoroutes (MoRTH), le ministère du Logement et des Affaires urbaines (MoHUA) et le ministère de la Santé et du Bien-être familial (MoHFW).

Le thème de l’atelier a porté sur les discussions sur les domaines d’intérêt dans le développement des infrastructures et son financement, a-t-elle déclaré.

Les défis et les solutions possibles et la nécessité d’encourager la participation privée au développement des infrastructures ont été discutés.

Le co-secrétaire aux affaires économiques, Baldeo Purushartha, a présenté les programmes du Fonds de développement de projets d’infrastructure (IIPDF) et de Viability Gap Funding (VGF) du gouvernement indien pour soutenir les organismes de parrainage de projets dans la préparation de projets et combler le déficit de financement afin d’assurer la viabilité des projets d’infrastructure.

Le premier jour de l’atelier, il y a eu une table ronde sur les infrastructures urbaines et sociales et la nécessité d’une politique de PPP pour les États, suivie de discussions sur la mise en œuvre du plan directeur national GatiShati par BISAG-N, National Infrastructure Pipeline (NIP) par Invest India et DEA, indique le communiqué.

Les initiatives de renforcement des capacités en cours entreprises en collaboration avec des instituts de premier plan ont également été soulignées.

La deuxième journée a porté sur la mobilisation des ressources et le financement des infrastructures, a-t-il ajouté, ajoutant que des sessions sur le financement de projets par le biais de prêts à terme et de capital patient ainsi que sur les instruments financiers structurés alternatifs émergents tels que les obligations municipales et les InvIT ont été discutées au cours de l’atelier.

L’objectif de l’atelier était de réunir des responsables du gouvernement central et des États, des experts du secteur privé et des universitaires associés au secteur des infrastructures sur une plate-forme commune afin d’initier un dialogue entre les gouvernements du Centre et des États en faisant connaître divers programmes, instruments financiers et tendances. dans les infrastructures en Inde.

(Seuls le titre et l’image de ce rapport peuvent avoir été modifiés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est automatiquement généré à partir du flux syndiqué.)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *